Dans la tête d’Orphée

La tournée n’est pas tout à fait terminée, nous partons à Aix-en-Provence ce weekend, et en attendant de pouvoir vous montrer des photos, nous avons quand même une petite surprise pour vous avant les vacances !

Tu peux nous revoir gratuitement sur Internet au Théâtre de Poissy en cliquant ici ! Tout notre concert a été filmé, l’occasion de pouvoir écouter l’opéra de Gluck, Orfeo ed Euridice. Sauras-tu reconnaître la langue dans laquelle les solistes et le chœur chantent ?

Et une dernière petite chose : notre futur disque a déjà un clip ! Les paroles racontent l’arrivée d’Orphée aux Enfers : tout y est si calme, et il est entouré d’une foule étrangement silencieuse. Mais Orphée est décidé à retrouver Eurydice, son amoureuse, coûte que coûte !

Tu entendras une voix très aiguë dans cet extrait : c’est celle du contre-ténor Franco Fagioli, qui a une voix capable d’aller du plus grave au plus aigu. C’est très rare et cela demande beaucoup de travail ! Reconnaîtras-tu également l’instrument à vents qui l’accompagne avec l’orchestre ?

On te laisse regarder et nous dire ce que tu en penses !

— Aude et Jocelyn

Photo de couverture : Superbien

Publicités

4 réflexions sur “Dans la tête d’Orphée

  1. Bonjour Jocelyn! Nous avons écouté l’arrivée d’Orphée aux enfers et nous avons beaucoup aimé. Plusieurs d’entre-nous pensaient que c’était une femme qui chantait; nous avons été surpris de lire que c’était un homme! Il a une très belle voix. En ce qui concerne la réponse aux deux questions posées, nous avons pensé que Franco Fagioli chantait: en latin, en anglais, en français ou en espagnol! C’était difficile car le son de nos enceintes n’est pas très bon!!!! Pour l’instrument à vent nous avons pensé à la flûte traversière!!! Alors .. ???!!! A bientôt!

    J'aime

    1. Bonjour les CP1 ! L’aria s’appelle « Que puro ciel »… Cela signifie « Quel ciel pur » et devrait vous aider à trouver la langue… qui était celle de beaucoup d’opéras à l’époque car c’est là-bas qu’il est né, grâce à Monteverdi ! Cela devrait vous donner quelques indices…
      Et non, ce n’est pas une flûte qui accompagne le soliste, mais un hautbois. Je te laisse chercher à quoi ressemble cet instrument. Mozart a écrit un très beau Quatuor pour cordes et hautbois, dont tu trouveras des extraits sur Internet. D’autres musiciens d’Insula orchestra l’ont joué il y a peu de temps.
      A bientôt !
      – Jocelyn

      J'aime

  2. Alors après réflexion nous proposons l’italien pour la langue utilisée par le contre-ténor!!! (réponse donnée par Isabella). A bientôt!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s