L’histoire de la flûte enchantée

Bonjour les enfants !

Avant toute chose, voici la solution des jeux de la semaine dernière. Les réponses aux devinettes étaient : le chevalet, les touches et l’âme ! Et voici l’emplacement exact de chaque partie :

Vous aviez trouvé ?

En parlant de contrebasse, lors du dernier atelier, Roberto vous a retracé son histoire et celle de son ancêtre : la viole de gambe, ça vous dit quelque chose ?

Roberto vous a aussi montré à la fin de la séance un extrait de La flûte enchantée en français. Mais connaissez-vous l’histoire de ce célèbre opéra composé par Mozart ?

Le prince Tamino, perdu dans le désert, se fait attaquer par un serpent. Au moment où il s’évanouit, trois dames au service de la terrible Reine de la Nuit viennent le sauver, et voyant la beauté du prince, décident d’aller tout raconter à leur maîtresse.

Quand le prince se réveille, il découvre le cadavre du monstre, et fait la rencontre de Papageno qui se vante d’avoir tué le serpent. Les trois dames reviennent, punissent Papageno pour son mensonge, et montrent à Tamino le portrait de Pamina, la fille de la Reine de la Nuit, qui est prisonnière. Tamino tombe amoureux et décide d’aller la délivrer.

L’histoire suit donc les aventures de Tamino et de son compagnon Papageno à la recherche de Pamina, armés d’une flûte enchantée et d’un carillon magique. Épreuves de silence, magie, quiproquos, rebondissements s’enchaînent jusqu’à la scène finale : les méchants disparaissent en enfer et tous peuvent célébrer la sagesse et l’amour.

Et si vous faisiez un dessin de cette histoire fantastique ? En choisissant un passage, en retraçant toute l’histoire ou ce que cela vous inspire !

Alors à vos crayons et bonnes fêtes de fin d’année les enfants !

L’apparition de la Reine de la Nuit » Karl Friedrich Schinkel (dessin pour décor d’opéra)

Votre premier atelier avec Roberto

Bonjour les enfants !

Roberto était ravi de venir à votre rencontre le vendredi 13 novembre dernier. On espère que vous aussi avez apprécié ce moment passé avec lui. Roberto vous a joué plusieurs extraits du célèbre opéra de Mozart : La Flûte enchantée.

Vous vous souvenez du son très grave de sa contrebasse, qu’avez-vous ressenti à ce moment-là ?

Vous avez aussi abordé avec lui différentes caractéristiques techniques des instruments à cordes frottées. Chacun possède des cordes, des touches, une âme, un archet, un chevalet, une caisse de résonance, une table d’harmonie, des ouïes, des chevilles et un manche !

  1. Voilà quelques devinettes pour se rappeler de certaines parties de l’instrument :

« Sans moi, les cordes seraient détendues et ne pourraient pas transmettre leur vibration à la caisse de résonance. Mon nom rime avec chevalier. »

« Au-dessus de moi, il y a les chevilles, on les tourne légèrement lorsqu’on veut accorder la contrebasse »

« Indispensable à la vie de chaque instrument à cordes frottés mais aussi des êtres humains, je suis un petit pilier en bois de sapin cylindrique posé entre la table d’harmonie et la caisse de résonance. »

2. Saurez-vous replacer le nom de chaque partie sur la contrebasse ci-dessous ?