La sélection de Claire !

Bonjour les enfants !

Dans le précédent article nous vous présentions quelques anecdotes sur la vie de Beethoven … Avez-vous trouvé la réponse à la devinette ? Cherubini décrivait le caractère du compositeur comme celui d’un « ourson mal léché » !

Maintenant que vous en savez beaucoup sur Ludwig van Beethoven nous vous proposons de vous plonger dans son œuvre et de vous immerger dans la musique qu’il a composé.

Pour cela, Claire vous a préparé une petite sélection de morceaux qu’elle apprécie particulièrement et qu’elle vous encourage à écouter chez vous. Ce sont des enregistrements auxquels elle a participé au sein de l’orchestre Insula Orchestra.

Piano Concerto No.5 in E-Flat Major, Op. 73, « Emperor » : II. Adagio un poco mosso 
Triple Concerto in C Major, Op. 56 : II. Largo
Fantasia in C Minor, Op. 80, « Choral Fantasy » : II. Finale

N’hésitez pas à écouter les morceaux plusieurs fois, attentivement. Dites-nous ce que vous avez ressenti pendant les moments d’écoute, quelles sont vos émotions, vos réactions … Vous pouvez commenter cet article pour nous en faire part, Claire lira vos messages !

Le saviez-vous … ?

Bonjour les enfants !

Il y a quelques semaines, vous avez découvert la vie de Beethoven dans les grandes lignes. Aujourd’hui, je vous propose de nous intéresser à quelques anecdotes intrigantes et insolites sur son histoire.

Beethoven commence à apprendre la musique à l’âge de 5 ans : à cette époque, un ami de son père, Pfeiffer, va jusqu’à le réveiller en pleine nuit pour lui donner des leçons de piano ! Très tôt, il est reconnu comme un enfant prodige : il joue son premier concert en public alors qu’il n’a que 7 ans. Beethoven a voyagé seul à l’âge de 15 ans, jusqu’à Vienne, car il espérait pouvoir y rencontrer Mozart, et étudier avec lui. On ne sait pas aujourd’hui si cette rencontre a pu avoir lieu, mais à la mort de Mozart, Beethoven était considéré comme son successeur.

Vous savez déjà que Beethoven est devenu sourd. En effet, il commence à avoir des problèmes auditifs dès l’âge de 31 ans. On ne connait pas la cause de ce handicap, mais certains pensent que c’est à cause de la tendance qu’il avait de s’immerger la tête dans de l’eau glacée pour rester éveillé … Il utilise donc un outil qui s’appelle le « cornet acoustique » (il ressemble à une petite corne qu’on met au niveau de son oreille) pour mieux entendre.

C’est à 44 ans que Beethoven est devenu totalement sourd, mais cela ne l’a pas empêché de composer ! Il se met aussi à beaucoup écrire : dans des carnets, il note ses idées, des conversations …

Beethoven était connu pour être un peu caractériel … Le compositeur Cherubini, un de ses contemporains, a évoqué son caractère difficile et le décrit comme un … ?

  • « loup mal léché »
  • « renard mal léché »
  • « ourson mal léché »

Insula orchestra à Aix-en-Provence !

Bonjour les enfants !

Aujourd’hui nous vous proposons de regarder une petite vidéo intitulé « Direction … Aix en Provence », qui suit Insula Orchestra et Laurence Equilbey lors de la tournée pour le concert Pastoral for the Planet. L’orchestre ne se produit pas seulement à La Seine Musicale : en février, il était au Grand théâtre de Provence, puis en juin il ira présenter le même concert en Allemagne.

Pendant ce concert, les musiciens interprètent notamment une oeuvre de Beethoven, un compositeur dont vous commencez à bien connaitre la Messe en Ut ! Il s’agit de la Sixième Symphonie, qui est aussi appelée Symphonie Pastorale, car les instruments y imitent les choses de la nature comme le chant des oiseaux, le vent, le tonnerre et la tempête … Le mot « pastoral » désigne ce qui a un rapport avec la campagne. Et en effet, dans cette oeuvre, Beethoven nous raconte l’histoire de paysans qui se rassemblent et qui dansent, avant d’être surpris par un orage.

Bon visionnage !

Des questions à propos de Beethoven … (1/2)

Bonjour les enfants !

Claire nous a chargé de vous rafraichir un peu la mémoire avec ce questionnaire qu’elle vous avait distribué lors du deuxième atelier qu’elle avait animé dans votre école …

Avez-vous trouvé toutes les réponses à ces 9 questions ?

Si vous hésitez, vous pouvez trouver quelques réponses dans un précédent article sur la Messe en ut que nous avons partagé avec vous sur ce blog : cherchez bien !

 

Questionnaire Beethoven Claire

Un compositeur qui souffle sa 250ème bougie : Ludwig van Beethoven

Avez-vous deviné l’identité du compositeur mystère ? Il s’agit de Beethoven !

Il est né en Allemagne de l’Ouest dans une famille de musiciens : son grand-père était instrumentiste et son père chanteur (un ténor). Son père l’obligeait à jouer des heures les mêmes morceaux sur le piano de la maison. Il veut faire de son fils un enfant prodige, comme Mozart avant lui. L’autorité de son père ne l’a pas découragé : il est très appliqué et joue des heures. À seulement 13 ans, il commence à composer des morceaux.

À l’âge de 22 ans, il s’installe définitivement à Vienne, le centre musical de l’Europe à cette époque. Il joue devant un grand compositeur de son temps, Joseph Haydn, et devient son élève. Petit à petit un monde meilleur s’ouvre à lui : il est reçu dans la cour d’un prince, ses œuvres sont bien payées et sa réputation grandit.

Mais en 1790, alors qu’il n’a que 30 ans, les premiers signes de surdité font leur apparition. Il a beaucoup de mal à accepter ce handicap, et sombre dans la dépression. Malgré tout, il va créer dans sa tête des œuvres très impressionnantes. Les chefs-d’œuvre se succèdent !

La nature est une source de consolation pour lui : on en retrouve des éléments dans certains de ses morceaux comme la Symphonie n°6 dite « pastorale ».

Beethoven est mort en mars 1827.

 

Voici une vidéo d’un petit groupe d’entre vous, prise lors de votre participation au projet Beethoven 250. Merci à vous pour votre enthousiasme et votre créativité !

Votre venue à La Seine musicale !

Le 21 janvier dernier, vous êtes venus assister à une répétition à La Seine Musicale. Vous avez vu Claire jouer avec le reste de l’orchestre, Insula orchestra, qui était dirigé par Duncan Ward, un jeune chef d’orchestre anglais. Assis dans la salle tutti, vous étiez bien sages et vous avez pu écouter une oeuvre de Beethoven … Vous souvenez-vous de laquelle il s’agit ? C’était la Messe en ut ! Une messe, c’est une musique religieuse, comme son nom l’indique. Elle a été composée en 1807, pour Nicolas II, prince d’Esterhazy, qui l’avait commandée à Beethoven.

Qu’avez-vous pensé de ce moment ? Avez-vous ressenti des émotions particulières en écoutant cette musique ?

Sauras-tu retrouver Claire parmi les musiciens de l’orchestre ? Reconnais-tu les autres instruments ?

 

Votre premier atelier avec Claire !

Le 18 novembre dernier, vous avez eu l’occasion de rencontrer Claire Gratton pour la première fois. Elle est venue dans votre école pour se présenter et vous faire découvrir son instrument… Vous souvenez-vous de quel instrument il s’agit ?

Claire joue du violoncelle : son métier est violoncelliste ! Le violoncelle est un instrument de la famille des cordes. Dans cette famille, il y a le violon, l’alto, le violoncelle et  la contrebasse. Le violon, c’est le plus petit : il sonne donc … aigu ! Et la contrebasse, le plus gros : il sonne donc … grave ! Pour jouer de son violoncelle, Claire frotte les cordes de son instrument avec un outil qu’on appelle l’archet.

Mais il y a d’autres moyens de faire sonner les cordes sans l’archet … Claire vous a appris qu’elle peut aussi pincer les cordes de son violoncelle : en italien, on appelle cela jouer en pizzicato.

Pour vous faire entendre le son du violoncelle, Claire vous a fait écouter trois morceaux d’un compositeur allemand très connu : la 5ème symphonie, la Lettre à Élise et l’Ode à la joie.

Vous souvenez-vous de son nom ?