Connais-tu l’oratorio ?

Bonjour les enfants !

Je te parlais de Felix Mendelssohn la semaine dernière. En ce moment, nous répétons Elias. En musique, c’est ce qu’on appelle un oratorio. Il s’agit d’un mot italien. On appelle ainsi des œuvres qui, comme à l’opéra, racontent une histoire et où chaque chanteur joue un personnage. Simplement, dans les oratorios, il n’y a pas de mise en scène ou de décor.

Souvent, les oratorios racontent des histoires religieuses, extraits de la Bible. Écoute cet extrait d’un oratorio composé par un autre musicien allemand, Jean-Sébastien Bach. La musique est joyeuse ! Le texte est en Allemand et nous raconte l’histoire de Noël. C’est la bonne période ! Dans la vidéo, c’est Laurence Equilbey qui dirige, mais ce n’est pas Insula orchestra qui joue… Hé oui, on ne s’était pas encore rencontrés à l’époque !

— Aude

Tu peux écouter le disque ici !

Et voir un bout du concert là !

Connais-tu la famille Mendelssohn ?

Bonjour les enfants !

En ce moment, je joue une œuvre de Félix Mendelssohn en concert. As-tu déjà entendu son nom ?

Félix Mendelssohn est né en Allemagne, il y a plus de 200 ans. Il a grandi dans une famille d’intellectuels. Des artistes très talentueux se réunissaient régulièrement chez ses parents pour discuter ou écouter de la musique. Mendelssohn est ce que l’on appelle un enfant prodige. Dès tout petit, il se montre extrêmement doué pour le piano et la composition. D’ailleurs, il écrit son premier opéra à l’âge de 12 ans, comme cadeau d’anniversaire pour son père. Impressionnant, non?

Pourtant, ce n’est pas grâce à l’opéra que Mendelssohn va devenir célèbre, mais plutôt avec sa musique pour orchestre et pour piano. Mais Félix n’est pas le seul grand musicien de sa famille. Sa grande sœur, Fanny, dont il restera très proche toute sa vie, est elle aussi une virtuose du piano et l’une des rares femmes compositeur de son époque.

D’ailleurs, nous avons déjà eu l’occasion de jouer l’une de ses oeuvres avec Insula Orchestra et Laurence Equilbey. Il s’agit de l’Ouverture en ut, une œuvre pour grand orchestre. Et si on l’écoutait ?

— Aude

Connais-tu la symphonie ?

Bonjour les enfants,

La semaine dernière, je t’ai parlé d’un compositeur très célèbre : Franz Schubert. Il a écrit beaucoup de chansons, mais aussi des symphonies.

Une symphonie est divisée en plusieurs parties, on les appelle des mouvements. Ce sont comme les différents chapitres d’une même histoire. En général, il y en quatre.

Schubert a composé dix symphonies. Pour les reconnaître, on leur donne un numéro mais aussi un adjectif. Par exemple, la Symphonie inachevée est la numéro 8. Aujourd’hui, je te propose d’écouter un extrait de la Symphonie n°4. Schubert l’avait surnommé lui-même « Symphonie tragique ». Regarde la définition de ce mot !

En écoutant l’extrait du 4° mouvement, l’Allegro, qui veut dire rapide, tu comprendras sans doute mieux ce que tu voulais provoquer le compositeur comme émotion. Et toi, qu’as-tu ressenti ?

A bientôt !

— Diane

Schubert, Symphonie n°4 « Tragique » (extrait, Allegro)

Schubert, Symphonie n°4 « Tragique » en intégralité

Dossier pour l’enseignant à télécharger ici

Connais-tu la symphonie ?

Bonjour les enfants,

La semaine dernière, j’ai joué des concerts dans différents pays : en France, à Arras, à Aix-en-Provence et à Dunkerque ; en Suisse, à Zurich et à Genève ; et enfin, en Angleterre, à Londres. Saurais-tu placer toutes ces villes sur une carte ?

Je t’ai parlé d’un compositeur autrichien très célèbre : Franz Schubert. Il a écrit beaucoup de chansons, mais aussi des symphonies.

Une symphonie est divisée en plusieurs parties, on les appelle des mouvements. Ce sont comme les différents chapitres d’une même histoire. En général, il y en quatre. Avec Insula orchestra, nous avons joué la plus célèbre des symphonies de Schubert : la Symphonie inachevée.

Inachevée veut dire qu’il ne l’a jamais terminée. D’ailleurs, cette œuvre n’a jamais été jouée quand Schubert était vivant. Pourquoi ? La partition a été découverte des années plus tard. On l’a appelée « inachevée » car elle n’a que deux mouvements, et pas quatre. À cette époque, Schubert était très malade. Peut-être n’a-t-il pas pu terminer la partition.

Schubert a composé dix symphonies. Pour les reconnaître, on leur donne un numéro mais aussi un adjectif. Par exemple, la Symphonie inachevée est la numéro 8. Aujourd’hui, je te propose d’écouter un extrait de la Symphonie n°4. Schubert l’avait surnommé lui-même « Symphonie tragique ». Regarde la définition de ce mot !

En écoutant l’extrait du 4° mouvement, l’Allegro, qui veut dire rapide, tu comprendras sans doute mieux ce que tu voulais provoquer le compositeur comme émotion. Et toi, qu’as-tu ressenti ?

Je vous dis à très bientôt, je vous rends visite la semaine prochaine dans votre école !

— Yannick

Schubert, Symphonie n°4 « Tragique » (extrait, Allegro)

Schubert, Symphonie n°4 « Tragique » en intégralité

Dossier pour l’enseignant à télécharger ici

Schubert en chansons

Bonjour les enfants !

La semaine dernière, nous avons joué des lieder de Schubert avec Insula orchestra. Lieder, c’est un mot allemand qui veut dire « Chansons ». Nous avons été à Metz et Echirolles, après avoir répété au Conservatoire de Paris.

franz_schubert_by_wilhelm_august_rieder_1875Franz Schubert a vécu il y a 200 ans, un peu après Mozart. Lui aussi était Autrichien. Alors qu’il était jeune, il aimait passer des soirées avec ses amis, eux aussi artistes. Ils s’installaient autour d’un piano et ils écrivaient des poèmes, des chansons et parlaient de choses très sérieuses comme la politique !

Le jeune Franz a donc écrit beaucoup de chansons, plus de 600 ! Certaines autour de personnages rigolos, comme… une truite (Die Forelle, en Allemand) ! Ces chansons étaient à l’époque jouées par un chanteur et un piano.

Plus tard, des compositeurs très connus comme Strauss ou Berlioz, qui aimaient beaucoup la musique de Schubert, ont arrangées ces chansons pour orchestre. Cela veut dire que le chanteur n’est plus accompagné par un piano, mais par tout un orchestre. Grandiose ! Et puis, parfois, on les joue avec seulement des instruments.

Voici une chanson très connue de Schubert : Ständchen. Cela veut dire Sérénade en Allemand. Peut-être auras-tu envie de danser tout doucement ? Ici, il n’y a pas de chanteur, c’est notre ami François, à la clarinette, qui joue la mélodie. Cherche des exemples de chansons de Schubert avec différents chanteurs ou instruments et envoie nous tes préférées !

— Aude, Jocelyn, Yannick et Diane

Symphonies d’un monde nouveau !

Un grand merci aux enfants de l’école République qui sont venus nous écouter les 17 et 18 mars derniers au Conservatoire de Clichy-la-Garenne ! Ils ont été très attentifs et silencieux pendant notre travail.

Le jeudi 19 mars, nous sommes donc partis pour Aix-en-Provence, puis Echirolles le 20, avant de passer par Suresnes le dimanche 22 mars pour un dernier concert à Paris le lundi 23 ! Quelle tournée !

Si les répétitions t’ont rendu(e) curieux(-se), tu peux revoir le concert joué à la Philharmonie 2 de Paris en cliquant ici ! Tu pourras ainsi découvrir la Symphonie n°4 de Schubert et l’Ouverture en ut de Fanny Mendelssohn (la petite soeur de Félix, beaucoup moins connue !).

 

— Aude

© Photo de couverture : Camera Lucida pour CultureBox