Une deuxième carte postale d’Abu Dhabi !

Bonjour les enfants !

J’ai vu que vous avez rencontré Élodie Soulard, et que vous avez assisté à son concert. Ça avait l’air chouette de pouvoir observer et toucher un accordéon ! Vous verrez, ça n’a rien à voir avec le violon.

À propos, j’ai une deuxième carte postale d’Abu Dhabi en vidéo à vous montrer. Vous allez y voir Laurence Equilbey, notre chef d’orchestre. C’est elle qui parle dans la vidéo.

Mais au fait, savez-vous quel est le rôle du chef d’orchestre ? C’est la personne qui aide tout l’orchestre à se coordonner. Si chaque musicien joue sa partition sans faire attention aux autres, le résultat peut facilement être cacophonique (peu agréable à écouter).

La chef d’orchestre est donc là pour mettre tout le monde d’accord : par exemple elle bat la mesure (c’est-à-dire qu’elle donne le rythme, pour jouer vite ou lentement) ou elle demande à certains musiciens de jouer plus ou moins fort. Le résultat correspond à une vision de la chef d’orchestre, ce qu’elle imagine de l’œuvre et la manière de la jouer.

À votre avis, pourquoi la chef d’orchestre est-elle debout face à l’orchestre ?

On se voit très bientôt !

— Aude

Le facteur est passé !

Bonjour les enfants !

Aujourd’hui on a une nouvelle excitante à vous annoncer. On revient tout juste d’un concert un peu spécial, à Abu Dhabi ! C’est la capitale des Émirats Arabes Unis. Pour aller dans ce pays il faut prendre l’avion pendant au moins sept heures !

Si nous sommes partis si loin pour jouer de la musique, c’était pour fêter l’inauguration du musée du Louvre Abu Dhabi. C’était un concert un peu spécial. Nous avons joué des extraits d’Orfeo ed Euridice de Gluck, mais nous n’étions pas seuls sur scène. Il y avait aussi des instrumentistes émiriens pour jouer avec nous.

On vous envoie une carte postale en vidéo et musique pour vous donner un aperçu ! Le lieu est très impressionnant, non ? Et surtout, ce que vous ne voyez pas c’est qu’il faisait très, très chaud. On en a encore des sueurs.

À bientôt !

— Aude, Diane, Jocelyn et Yannick

Les élèves de Jules Verne A présentent leur école !

Les élèves de l’école Jules Verne A rapportent le fruit de leurs recherches sur Jean-Sébastien Bach et Georg-Philipp Telemann, et présentent leur école. Merci à Morgane et Julie, leurs enseignantes, pour ces messages.

Bonjour Jocelyn,

Nous avons fait des recherches pour répondre à tes questions et nous avons appris des choses sur Jean-Sébastien Bach et Georg-Philipp Telemann : ils sont tous les deux allemands.

Georg-Philipp Telemann est né en 1681 et Jean-Sébastien Bach en 1685. Ils vivaient à la même époque. Nous avons lu que Georg-Philipp Telemann avait appris à jouer de la flûte et du violon à dix ans et que Jean-Sébastien Bach avait appris les instruments à cordes avec son père et l’orgue avec son oncle.

Cette année, dans l’école, nous sommes les Ambassadeurs de la musique classique. Tous les vendredis, nous travaillons ensemble, les CP B et les CM1 C. Et une fois par mois, nous allons dans toutes les classes pour présenter des œuvres musicales et des compositeurs. En septembre nous avons présenté Vivaldi et Les quatre saisons. Ce mois-ci, nous allons présenter une œuvre de Jean-Sébastien Bach.

Nous allons te présenter notre école :

À Jules Verne A il y a 2 étages et des couloirs de différentes couleurs. Nous avons la chance d’avoir une valise de tablettes numériques à chaque étage.

Il y a 17 classes en tout et 384 élèves. La classe la moins nombreuse a 20 élèves et la classe la plus nombreuse a 25 élèves. Il y a 4 maîtres et plein de maîtresses. La directrice s’appelle Emilie Pradier. Notre maîtresse en CP s’appelle Morgane. Notre maîtresse en CM1 s’appelle Julie, elle a un accent qui vient du sud.

Comme on est nombreux, on n’a pas les mêmes récréations : en premier ce sont les CP, les CE1, les CE2 et ensuite les CM1 et les CM2.

Nous avons pris quelques photos pour te présenter notre école :

La cour de JVA est grande et belle. Il y a un panier de basket, un terrain de handball et deux poteaux pour jouer au foot.

La salle des maîtres, c’est l’endroit où les maîtres et les maîtresses peuvent faire des photocopies et des réunions, manger et se reposer.

Nous avons aussi une bibliothèque : les livres sont rangés par ordre alphabétique et par thème : sciences, fleurs, insectes et plein d’autres livres.

Pour finir, voici notre cantine. Nous adorons notre cantine, nous y mangeons bien et nous débarrassons tout seuls.

 

A bientôt Jocelyn !

 

Les CP B et les CM1 C

 

 

À la découverte de Beethoven et la musique de scène !

Bonjour les enfants !

En ce moment je joue une œuvre de Beethoven avec Insula orchestra. Son nom : Egmont, et c’est une musique de scène. Mais qu’est-ce que c’est ? Au départ, Egmont est une pièce de théâtre écrite par Goethe, un écrivain allemand. Ici tu peux voir son portrait :

Beethoven a ensuite imaginé une version musicale d’Egmont pour accompagner la pièce de théâtre : c’est pour cela qu’on l’appelle musique de scène. C’est amusant parce que lorsque je joue Egmont, tout autour de moi il y a non seulement l’orchestre, mais aussi des actrices et des acteurs !


Est-ce que tu connais Beethoven ? Son nom complet est Ludwig van Beethoven et il est allemand (Ludwig est l’équivalent allemand de Louis). Il est né dans une famille de musiciens en 1770, il y a presque 250 ans. Dès ses cinq ans il commence à apprendre la musique. C’est un virtuose du piano. Cela veut dire qu’il est un pianiste très doué.

Voici son portrait. Il a l’air très concentré. Que fait-il d’après toi ?

À vingt-deux ans Beethoven s’installe à Vienne, en Autriche. C’est là que tous les musiciens, artistes et intellectuels de l’époque viennent vivre. Il est rapidement célèbre comme pianiste, mais surtout comme compositeur. Mais Beethoven, alors qu’il a à peine vingt-sept ans, devient sourd. Ce qui suit va peut-être t’étonner, car même sourd, il continue de composer, jusqu’à sa mort en 1827. À ton avis, comment peut-on écrire de la musique alors qu’on ne l’entend pas ? Je t’en reparle la semaine prochaine.

Beethoven a mis en musique d’autres pièces de théâtre ! Je te propose d’écouter un extrait du Roi Étienne. Cette musique de scène raconte la vie du roi Étienne Ier, qui a fondé l’état hongrois. D’après toi, quel moment de l’histoire cette musique pourrait-elle accompagner ?

— Aude

Illustrations
Haut : Joseph Karl Stieler, Johann Wolfgang von Goethe à 80 ans, 1828, Huile sur toile, 78 x 63,8 cm, Neue Pinakothek (Munich, Allemagne)
Bas : Joseph Karl Stieler, Portrait de Ludwig van Beethoven composant la Missa Solemnis, 1820, Huile sur toile, 62 x 50 cm, 
Maison de Beethoven (Bonn, Allemagne)

Qui es-tu, Aude ?

Capture d’écran 2015-01-13 à 10.33.52

Je joue du violon, un instrument de la famille des cordes. J’ai appris la musique à Lyon, dans une école spéciale pour la musique : le conservatoire. Grâce à mes études, j’ai pu jouer en Norvège et au Canada !

Mon violon est un peu différent de celui que tu connais habituellement. Le mien est dit d’époque : il n’a pas été fabriqué de la même manière et le son est différent. C’est celui qu’entendait Mozart… il y a plus de 200 ans !

Être musicien, c’est jouer avec plein de personnes différentes. Par exemple, en orchestre avec Insula orchestra, nous sommes nombreux : presque 40 instrumentistes ! Et parfois, il y a 40 chanteurs sur scène avec nous… Cela fait beaucoup de monde pour jouer en même temps, et c’est donc beaucoup de travail.

Mais j’aime aussi jouer avec des petits groupes : c’est ce qu’on appelle la musique de chambre, écrite pour 3 ou 4 musiciens. Je vais donc te faire découvrir cette musique toute l’année !

Ah, une dernière chose : entre les répétitions et les concerts, je suis aussi professeur de violon. Je travaille au Conservatoire de Bourg-la-Reine et de Sceaux !

J’ai retrouvé cette photo. J’avais 6 ou 7 ans et  je venais tout juste de commencer à jouer du violon !

Et vous, les enfants, pouvez-vous me parler de votre classe ?

— Aude

Capture d’écran 2014-10-09 à 11.34.06

© Haut : Clément Tomé pour Insula orchestra ; Bas : collection personnelle de l’artiste.

Qui es-tu, Jocelyn ?

© Brigitte Production
© Brigitte Production

Je joue de la flûte, un instrument de la famille des vents. Je l’ai découvert quand j’avais 12 ans,  et j’ai beaucoup travaillé pour en faire mon métier ! J’ai étudié dans une école spéciale pour la musique, à Paris : le conservatoire.

Ma flûte n’est pas tout à fait la même que celle qu’on voit d’habitude : c’est un instrument d’époque ! Cela veut dire qu’elle est fabriquée comme à l’époque de Mozart. Son allure et le son sont différents. Pour connaître tous les secrets de ces instruments, j’ai voyagé pendant mes études, à Bruxelles par exemple.

Ma musique préférée, c’est la musique baroque. Elle a été écrite il y a plus de 300 ans ! Certains compositeurs sont encore très célèbres aujourd’hui : Jean-Sébastien Bach ou Georg-Philipp Telemann. Sais-tu dans quel pays ils ont vécu ?

Je joue avec de grands orchestres qui rassemblent souvent près de 40 instrumentistes. Nous voyageons beaucoup ! Je joue même certains solos, des parties difficiles écrites pour un seul instrument. Cela demande beaucoup de travail.

Avec Insula orchestra, je joue la musique de Beethoven et Mozart. Je l’aime beaucoup, et c’est pourquoi nous allons la découvrir ensemble cette année. Je suis très heureux de vous écrire !

Et vous, les enfants, parlez-moi de votre école !

Au fait, j’ai retrouvé cette photo où l’on me voit jouer de la flûte. J’avais 12 ans à l’époque !

Avec aimable autorisation de l'artiste.

© Bas : collection personnelle de l’artiste.

Qui es-tu, Yannick ?

J’ai grandi en Normandie, où j’ai appris la musique dans une école qu’on appelle un conservatoire, d’abord à Rouen, puis à Paris.

Je joue du cor, c’est un instrument à vent. Mais le mien ne ressemble pas tout à fait à celui que tu connais : je joue un instrument d’époque. Cela veut dire qu’il a été fabriqué comme à l’époque de Mozart… qui a vécu il y a plus de 200 ans ! Son son n’est pas le même et d’ailleurs, si tu compares avec un cor d’aujourd’hui, tu verras quelques différences !

Je joue avec de grands orchestres qui rassemblent souvent près de 40 instrumentistes. Nous voyageons beaucoup ! Je joue même certains solos, des parties difficiles écrites pour un seul instrument. Cela demande beaucoup de travail.

Entre les répétitions et les concerts, je suis aussi professeur de cor au Conservatoire, à Rouen. Connais-tu cette ville ? Elle se trouve en Normandie.

Et vous, les enfants, pouvez-vous m’en dire un peu plus sur votre classe ?

— Yannick.

.

L’école Jules Verne A répond à Jocelyn !

La rentrée est passée et tout le monde prend ses marques dans cette nouvelle aventure musicale ! Les élèves de l’école Jules Verne A à Villeneuve-la-Garenne répondent à Jocelyn. Merci à leurs enseignantes pour ce message.

Bonjour Jocelyn,

Nous sommes les élèves de CP B et de CM1 C de l’école Jules Verne A à Villeneuve-la-Garenne. Nous avons hâte de te rencontrer ! Certains d’entre nous jouent d’un instrument de musique comme la batterie, le tamtam, le piano ou l’harmonica.

Nous, les CM1 C, nous avons commencé à apprendre une chanson, « Wolfgang et moi » de Marie-Paule Belle, et nous allons l’apprendre aux CP.

Nous les CP B, nous avons découvert les trois catégories d’instruments de musique d’un orchestre symphonique : les instruments à cordes, les instruments à vent et les percussions.

C’est un plaisir de te connaître ! À bientôt !

Les CP B et les CM1 C