Ma tournée en Pologne

Bonjour les enfants !

Quand on est musicien, on voyage souvent. Avec mon orchestre, Insula orchestra, je reviens d’une tournée en Pologne. Une tournée ? Qu’est-ce que c’est ?

Une tournée c’est un grand voyage avec plusieurs étapes. À chaque étape, on s’arrête dans une nouvelle ville pour jouer un concert. À la fin on rentre à la maison. Une tournée peut être longue ou courte. En Pologne, nous n’avons joué que deux concerts : un à Varsovie, l’autre à Katowice.

Après nous avons joué le même concert en France : une fois à Aix-en-Provence, dans le sud, et une fois à La Seine Musicale.

Si vous ne connaissez pas la Pologne, voilà une vidéo pour vous présenter notre voyage !

À bientôt,

— Diane

Des nouvelles de ma tournée en Pologne !

Bonjour les enfants,

J’étais très contente de vous rencontrer la semaine dernière ! J’espère que ma musique vous a plu. En tout cas j’étais heureuse de voir tous vos dessins et de vous entendre chanter. C’était vraiment très chouette.

Je vous en avais parlé la dernière fois : je suis partie en tournée en Pologne. Je voulais vous envoyer des photos de la Philharmonie de Varsovie, mais j’ai encore mieux : une vidéo pour vous montrer tout ce que j’ai vu pendant ma tournée !

Mais d’ailleurs, vous savez ce que c’est, une tournée ? Une tournée c’est quand un artiste ou un orchestre voyage pour jouer des concerts. On dit qu’on part en tournée parce qu’on change de salle de concert et qu’on voyage de ville en ville.

Je pars souvent en tournée avec Insula orchestra. Je vous laisse regarder la vidéo de nos aventures en Pologne !

À bientôt,

– Aude

Je joue du Beethoven en Pologne !

Bonjour les enfants !

Aujourd’hui je vous écris depuis la Pologne, où je suis en tournée avec Insula orchestra. Et devinez quoi, on va jouer du Beethoven ! Un concerto en plus ! Au programme il y a aussi la Symphonie n°9 de Franz Schubert, un compositeur autrichien qui a vécu à la même époque que Beethoven.

Le morceau de Beethoven que je vais jouer, c’est le Concerto pour piano n°5, dit « l’Empereur ». On donne souvent des sous-titres aux morceaux de musique. Ce n’est pas Beethoven qui a appelé son concerto « l’Empereur », mais on ne sait pas d’où vient ce nom.

Il vient peut-être des impressions et des sentiments que provoque l’œuvre. Je vous propose de l’écouter pour vous faire votre propre opinion ! Je trouve que le premier mouvement est surprenant dès les premières notes, avec tout l’orchestre qui joue d’un coup. Le piano aussi est impressionnant, on dirait presque qu’il improvise, alors que Beethoven a écrit note par note ce que le pianiste doit jouer. Vous imaginez le travail que ça représente ?!

J’essaierai de vous envoyer des photos de la Philharmonie de Varsovie !

À bientôt !

– Aude