Connais-tu… les différentes voix à l’opéra ?

Bonjour les enfants,

Aujourd’hui, j’aimerais te faire écouter la voix d’un chanteur que tu connais déjà bien.

Il chante un extrait d’un opéra composé par Gluck, un musicien qui vécut à la même époque que Mozart. L’air qu’il interprète est tiré d’Orfeo ed Euridice, une œuvre que j’ai eu l’occasion de jouer avec Insula orchestra et Laurence Equilbey il y a quelques temps.

Le chanteur que tu vas entendre s’appelle Franco Fagioli. Cela ne te dit rien ? Mais si ! Tu as déjà pu entendre sa voix dans l’opéra Lucio Silla de Mozart où il interprète le rôle de Cecilio, l’amoureux de Guinia.

Comme dans de nombreux opéras à cette époque, le rôle de Cécilio est destiné à un castrat, un homme chantant avec une voix aigüe. C’étaient des superstars à l’époque, car ils gardaient leur voix d’enfant toute leur vie. Aujourd’hui, les castrats n’existent plus, mais certains chanteurs peuvent encore chanter très aiguë. Ce sont les contre-ténors.

Connais-tu les autres types de voix ?

À bientôt,

— Aude

Connais-tu… La Création de Haydn ?

Bonjour les enfants,

Je viens tout juste de rentrer d’une ville que tu connais bien :  Vienne.

Nous y avons joué La Création de Haydn. Ce compositeur te dit quelque chose, non ? Il est considéré comme l’un des compositeurs les plus importants de son temps, et il influencera les plus grands. On l’appelle notamment « le Père de la symphonie » !

À Vienne, ce n’est pas une symphonie que nous avons joué mais un oratorio. Les oratorios sont comme des opéras mais une grosse différence les distingue :  l’absence de décor et de mise en scène.

Avec Insula orchestra, nous nous sommes pourtant lancé un défi : nous avons voulu mettre en scène La Création. Sais-tu que cette oeuvre représente la création du monde ?

Découvre-la en vidéo et dis-nous ce que tu en as pensé !

Pour voir la vidéo, clique sur ce lien : https://tinyurl.com/lrdfvtn 

À bientôt,

— Aude

Connais-tu… la fin de Lucio Silla ?

Bonjour les enfants,

Aujourd’hui, nous allons regarder ensemble le dernier épisode de notre web-série autour de l’opéra Lucio Silla de Mozart.

La dernière fois, les deux héros amoureux, Giunia et Cecilio, étaient en prison, injustement enfermés par le tyran Lucio Silla.

Mais, contre toute attente, le dictateur va faire une annonce très surprenante ! Alors que Giunia et Cecilio se croyaient condamnés, Lucio Silla annonce qu’il leur rend la liberté.

Plus incroyable encore : il décide même de renoncer au pouvoir et enlève sa couronne !
Les deux amoureux sont heureux et soulagés tandis que la foule acclame Lucio Silla pour sa clémence.

Dans la vidéo, tu vas pouvoir entendre le choeur entamer un chant joyeux qui termine l’opéra. Tout est bien qui finit bien !

J’espère que tu as apprécié découvrir avec moi cette œuvre de Mozart.

À bientôt,

— Aude

Comment se prépare un opéra ?

Bonjour les enfants,

Découvrons ensemble le cinquième épisode de notre web-série autour de l’opéra Lucio Silla de Mozart.

Lorsque l’on prépare un opéra, il faut beaucoup répéter afin d’être parfaitement au point le jour du spectacle.
Au début des répétitions, l’orchestre travaille de son côté avec son chef, tandis que les chanteurs travaillent avec un piano ou un clavecin pour apprendre leur rôle. C’est aussi à ce moment-là qu’ils répètent la mise en scène de l’opéra.

Ensuite, lorsque tout le monde est bien au point, on réunit l’orchestre et les chanteurs pour une répétition que l’on appelle « italienne ». Une « italienne » c’est lorsque l’on joue un opéra sans sa mise en scène.
Arrivent enfin les dernières répétitions, avec l’orchestre, les chanteurs, et la mise en scène, avec les décors et les costumes.
C’est un grand travail de préparation !

Dans la vidéo, tu vas entendre Giunia chanter un air très triste. Elle est désespérée, car elle et son bien-aimé, Cecilio, ont été injustement jetés en prison par le tyran Lucio Silla.
Le héros de la série, Lorenzo et ses amis réalisent que dans de nombreux autres opéras de Mozart, des innocents sont jetés en prison. C’est un thème qui revient souvent dans l’oeuvre du compositeur.

À bientôt pour le dernier épisode !

— Aude

Connais-tu… la fin de l’opéra Lucio Silla ?

Bonjour les enfants,

Aujourd’hui, nous allons regarder ensemble le dernier épisode de notre web-série autour de l’opéra Lucio Silla de Mozart.

La dernière fois, les deux héros amoureux, Giunia et Cecilio, étaient en prison, injustement enfermés par le tyran Lucio Silla.

Mais, contre toute attente, le dictateur va faire une annonce très surprenante ! Alors que Giunia et Cecilio se croyaient condamnés, Lucio Silla annonce qu’il leur rend la liberté. Plus incroyable encore : il décide même de renoncer au pouvoir et enlève sa couronne !

Les deux amoureux sont heureux et soulagés tandis que la foule acclame Lucio Silla pour sa clémence.

Dans la vidéo, tu vas pouvoir entendre le choeur entamer un chant joyeux qui termine l’opéra. Tout est bien qui finit bien !

J’espère que tu as apprécié découvrir avec moi cette œuvre de Mozart.

On se retrouve après les vacances !

À bientôt,

— Jocelyn et Yannick

Connais-tu… les genres d’opéras ?

Bonjour les enfants,

Aujourd’hui j’aimerais continuer de te faire découvrir l’opéra Lucio Silla à travers la web-série que nous avons réalisée avec Insula orchestra.

La dernière fois, je t’expliquais ce qu’était l’opéra, mais sais-tu qu’il en existe plusieurs sortes ?

En général, on distingue deux grands genres d’opéra : l’opéra buffa et l’opéra seria.

Dans l’opéra buffa, on raconte des histoires plutôt légères, joyeuses et comiques alors que dans l’opéra seria, les sujets abordés sont bien plus sérieux. Dans Lucio Silla, par exemple, on raconte l’histoire d’un dictateur romain ayant vécu il y a très longtemps. On a connu des sujets plus drôles ! Pas de doute, Lucio Silla est bien un opéra seria

Un opéra seria est divisé en plusieurs parties qui s’alternent.
Il y a d’abord les airs, de belles mélodies dans lesquelles le chanteur peut montrer sa belle voix et sa virtuosité. Dans la vidéo, tu pourras entendre le personnage de Cecilio en chanter un.

On trouve aussi des récitatifs, des parties durant lesquelles le texte est le plus important. On pourrait appeler cela du parlé-chanté. Ces passages-là délivrent beaucoup d’informations sur l’histoire.

Dans un opéra on peut aussi trouver des duos, trios et même des choeurs.

J’ai hâte de t’en dire plus !

À bientôt,

— Aude

Connais-tu… l’ouverture ?

Bonjour les enfants,

La semaine dernière, je te faisais voyager jusqu’à Vienne, où j’ai joué avec Insula orchestra une œuvre composée par Mozart : Lucio Silla.

Nous avons également réalisé une web-série autour de cette œuvre. J’aimerais de te la faire découvrir.

Lucio Silla est un opéra. C’est une histoire racontée en musique par des chanteurs où chacun tient le rôle d’un personnage. C’est comme du théâtre chanté. À l’opéra, les chanteurs sont accompagnés par un orchestre.

À la fin de la vidéo, tu entendras l’ouverture de l’opéra. Avant que le rideau ne se lève et que les chanteurs n’entrent en scène, l’orchestre joue seul un morceau qui sert d’introduction. Parfois, l’ouverture donne des indices sur le déroulement de l’histoire de l’opéra.

À ton avis, que va-t-il se passer au lever du rideau ?

À bientôt,

— Aude

Connais-tu… les opéras buffa et seria ?

Bonjour les enfants,

Aujourd’hui j’aimerais continuer à te faire découvrir l’opéra Lucio Silla à travers la web-série que nous avons réalisée avec Insula orchestra.

La dernière fois, je t’expliquais ce qu’était l’opéra, mais sais-tu qu’il en existe plusieurs sortes ?

En général, on distingue deux grands genres d’opéra : l’opéra buffa et l’opéra seria .

Dans l’opéra buffa, on raconte des histoires plutôt légères, joyeuses et comiques alors que dans l’opéra seria, les sujets abordés sont bien plus sérieux. Dans Lucio Silla, par exemple, on raconte l’histoire d’un dictateur romain ayant vécu il y a très longtemps. On a connu des sujets plus drôles ! Pas de doute, Lucio Silla est bien un opéra seria…

Un opéra seria est divisé en plusieurs parties qui s’alternent.

Il y a d’abord les airs, de belles mélodies dans lesquelles le chanteur peut montrer sa belle voix et sa virtuosité. Dans la vidéo, tu pourras entendre le personnage de Cecilio en chanter un.

On trouve aussi des récitatifs, des parties durant lesquelles le texte est le plus important. On pourrait appeler cela du parlé-chanté. Ces passages-là délivrent beaucoup d’informations sur l’histoire.

Dans un opéra on peut aussi trouver des duos, trios et même des choeurs.

J’ai hâte de t’en dire plus !

À bientôt,

— Jocelyn et Yannick

L’histoire de Lucio Silla !

Bonjour les enfants,

Aujourd’hui, nous allons te raconter l’histoire de Lucio Silla. C’est l’opéra que nous avons joué ensemble avec Insula orchestra.  Lorsqu’il compose cet opéra, Mozart a seulement 16 ans. Il est jeune, mais c’est loin d’être sa première œuvre. Souviens-toi : il a créé ses premières pièces pour piano à 6 ans !

Lucio Silla est un opéra seria, qui en italien veut dire sérieux. En fait, c’est surtout l’histoire qui est sérieuse. Quand elle est comique, on parle d’opéra buffa.

Orfeo ed Euridice était une histoire avec des héros légendaires, c’est-à-dire qui n’ont jamais existé. Celle de Lucio Silla, elle, est inspiré de gens réels qui ont vécu il y a très longtemps !

Voici les personnages de cette histoire : il y a très longtemps, un dictateur régnait sur la ville de Rome. Il s’appellait Sylla. C’est son histoire qu’a voulu nous raconter Mozart et son librettiste. Lucio Silla, son personnage dans l’opéra, est amoureux de Giunia. C’est la fille de son plus grand ennemi. Seulement, Giunia ne l’aime pas. Elle voudrait plutôt être avec Cecilio qui est porté disparu. Elle est très malheureuse !

C’est le moment où Cecilio revient à Rome. Tout le monde est étonné d’apprendre son retour ! Lui est très heureux de retrouver la femme qu’il aime.

Voici les solistes qui interprétaient ces rôles. Devineras-tu qui joue qui ?

Alessandro Liberatore © R. Recanatesi
Franco Fagioli © Julian Laidig
Olga Pudova © DR

Tu peux écouter un extrait de notre concert grâce à la vidéo ci-dessous. C’est le début de l’acte 1, Cecilio vient d’arriver à Rome. Écoute comme il est heureux ! Les paroles sont en italien, mais il y a les sous-titres en français.

On continue cette histoire la semaine prochaine ?

A très vite !

— Aude, Yannick et Jocelyn