Qu’est-ce que l’ouverture d’un opéra ?

Bonjour les enfants !

Qu’avez-vous pensé de l’extrait de Lucio Silla de la semaine dernière ? Ce que vous avez entendu est une ouverture. C’est une partie de l’opéra qui vient tout au début pour « ouvrir » l’opéra, le commencer.

Qu’est-ce que vous avez pu observer ? Qui se trouve sur scène ? On vous expliquait la semaine dernière qu’un opéra est un mélange de musique et de théâtre. Pourtant, dans l’extrait, il n’y a que l’orchestre sur scène.

C’est la caractéristique de l’ouverture : c’est une pièce instrumentale, c’est à dire qu’elle est composée uniquement pour les instruments. Quels instruments peux-tu entendre dans cette première partie ?

Dans l’épisode 2 de notre web-série, tu vas apprendre quelque chose de curieux. Le professeur dans la vidéo dit que Mozart a composé Lucio Silla très jeune. À quel âge a t’il composé cet opéra seria ? C’est très surprenant ! On vous en dit plus la semaine prochaine !

—  Jocelyn et Yannick

 

Qu’est-ce qu’un opéra ?

Bonjour les enfants !

Cette semaine nous jouons Cosi fan tutte à  l’opéra de Lille avec d’autres musiciens. C’est un opéra de Mozart.

Cosi fan tutte, en italien, veut dire « Ainsi font-elles toutes ». Un opéra, c’est un mélange de musique et de théâtre, qui raconte une histoire. La différence avec le théâtre, c’est que les personnages sur scène ne parlent pas, ils chantent et sont accompagnés d’un orchestre. Pour créer un opéra, il faut écrire un livret :  c’est l’histoire de l’opéra, et les dialogues qui seront chantés. Il faut ensuite écrire une musique pour ces dialogues.

Pour Cosi fan tutte, Mozart a composé la musique. Il a travaillé avec Lorenzo da Ponte, un poète italien, pour écrire le livret.

De quoi parle Cosi fan tutte ? C’est un opéra buffa, c’est à dire qu’il parle d’un sujet comique : deux jeunes hommes (Guglielmo et Ferrando) font un pari. Ils sont certains que leurs fiancées sont fidèles, mais un troisième homme (Don Alfonso) veut leur prouver le contraire. Guglielmo et Ferrando prétendent partir à la guerre et reviennent déguisés pour séduire leurs fiancées sous une autre identité. Ils tentent chacun de séduire la fiancée de l’autre… et réussissent !

À ton avis, comment cet opéra se finit-il ? On te laisse imaginer la fin !

En tout, Mozart a écrit 22 opéras. Parmi eux, Lucio Silla, que nous avons joué avec Insula orchestra. Cette fois-ci, ce n’est pas un opéra buffa mais un opéra seria, c’est à dire sérieux. Lucio Silla nous raconte l’histoire d’un dictateur romain… Pas très drôle comme sujet ! Et si on le découvrait ensemble grâce à notre web-série ? En voici le premier épisode ! On t’en dit plus la semaine prochaine !

—  Jocelyn et Yannick

 

Connais-tu… les genres d’opéras ?

Bonjour les enfants,

Aujourd’hui j’aimerais continuer de te faire découvrir l’opéra Lucio Silla à travers la web-série que nous avons réalisée avec Insula orchestra.

La dernière fois, je t’expliquais ce qu’était l’opéra, mais sais-tu qu’il en existe plusieurs sortes ?

En général, on distingue deux grands genres d’opéra : l’opéra buffa et l’opéra seria.

Dans l’opéra buffa, on raconte des histoires plutôt légères, joyeuses et comiques alors que dans l’opéra seria, les sujets abordés sont bien plus sérieux. Dans Lucio Silla, par exemple, on raconte l’histoire d’un dictateur romain ayant vécu il y a très longtemps. On a connu des sujets plus drôles ! Pas de doute, Lucio Silla est bien un opéra seria

Un opéra seria est divisé en plusieurs parties qui s’alternent.
Il y a d’abord les airs, de belles mélodies dans lesquelles le chanteur peut montrer sa belle voix et sa virtuosité. Dans la vidéo, tu pourras entendre le personnage de Cecilio en chanter un.

On trouve aussi des récitatifs, des parties durant lesquelles le texte est le plus important. On pourrait appeler cela du parlé-chanté. Ces passages-là délivrent beaucoup d’informations sur l’histoire.

Dans un opéra on peut aussi trouver des duos, trios et même des choeurs.

J’ai hâte de t’en dire plus !

À bientôt,

— Aude