CONNAIS-TU… LE PRINCE ESTERHAZY ?

Bonjour les enfants,

La semaine dernière je te faisais découvrir Haydn et sa symphonie surnommée Les Adieux.

Mais sais-tu pourquoi elle porte ce nom ?

À l’époque de Haydn, le meilleur moyen pour un compositeur de vivre de son art est d’être embauché par une famille noble et fortunée. C’est le cas de Haydn qui restera pendant plus de 30 ans au service la famille Esterhazy.

Il doit alors les suivre dans leurs déplacements entre l’Autriche où ils vivent la majorité du temps, et la Hongrie, où se trouve le palais d’été de la famille. Haydn est chargé de la vie musicale de la cour et doit composer des œuvres à la demande du Prince Esterhazy.

Un été, le séjour de Haydn et de ses musiciens au palais d’été dure plus longtemps que prévu. Tous souhaitent rentrer auprès de leur famille restée en Autriche. Haydn décide de faire passer un message à son protecteur, le Prince Esterhazy. Dans le dernier mouvement de sa symphonie Les Adieux, peu à peu les musiciens cessent de jouer et quittent la scène. À la fin seul un violon continue à jouer.
Heureusement, le message de Haydn est compris par le prince Esterhazy : dès le lendemain, toute la cour retourne en Autriche !

La musique est un bon moyen de faire passer un message, tu ne trouves pas ?

À bientôt,

—  Yannick

CONNAIS-TU… JOSEPH HAYDN ?

Bonjour les enfants !

En ce moment, je me prépare à partir en tournée avec Insula orchestra et Laurence Equilbey.
Nous allons jouer une oeuvre composée par Joseph Haydn : Die Schöpfung. En français, cela veut dire « La Création ».

Haydn vécut à la même époque que Mozart. D’ailleurs, nous nous arrêterons pour jouer dans une ville que ces deux compositeurs ont bien connu : Vienne. Saurais-tu la placer sur une carte?

Comme Mozart, Joseph Haydn est né en Autriche. Sa famille est plutôt modeste mais son père est instrumentiste amateur et l’encourage à apprendre la musique dès son plus jeune âge.
Très vite, le petit Joseph se fait remarquer grâce à ses talents musicaux, et plus particulièrement grâce à sa jolie voix.
Après de longues années de formation, Haydn commence à se faire connaître en tant que compositeur et se fait embaucher par l’une des plus importantes familles de la noblesse autrichienne comme musicien officiel de la cour.
Il restera au service de cette famille jusqu’à sa mort à l’âge de 77 ans. Un véritable exploit pour l’époque !

Haydn est considéré comme l’un des compositeurs les plus importants de son temps, et il influencera les plus grands. Mozart lui-même, admire beaucoup Haydn. Il lui dédie même l’une de ses œuvres.

Et si nous écoutions un extrait d’une œuvre de Haydn ? Voici le 4ème mouvement de la symphonie Les Adieux. Au fur et à mesure, tu vas voir certains musiciens cesser de jouer puis quitter la scène. Surprenant n’est-ce pas ?

Je t’en dirai plus très bientôt!

— Yannick

Connais-tu… Beethoven ?

Bonjour les enfants,

Le week-end dernier j’ai participé au grand Concert d’inauguration de la Seine Musicale !

Nous avons joué une œuvre de Mozart, un compositeur que tu connais bien désormais ! Nous avons aussi joué une œuvre composée par Ludwig Van Beethoven : La Fantaisie Chorale.

Beethoven est l’un des plus célèbres compositeurs de l’Histoire. Peut-être as-tu déjà entendu son nom ?

Ce compositeur est né en Allemagne en 1770 dans une famille de musiciens. Comme Mozart, Beethoven est un enfant prodige. Il joue remarquablement du piano.

À 17 ans, il effectue un premier voyage à Vienne, en Autriche où il rencontre Mozart. Il va même l’impressionner en improvisant sur une mélodie.

À 22 ans, Beethoven s’installe définitivement à Vienne. Il est plus facile de faire carrière dans cette ville. Pour tous les musiciens de cette époque, Vienne était une destination incontournable. De nombreux artistes et intellectuels y vivaient, faisant de cette ville l’une des capitales culturelles de l’Europe.

Beethoven s’y fait d’abord connaître comme pianiste virtuose, puis comme compositeur.

Mais bientôt, le musicien réalise qu’il entend de moins en moins bien. Beethoven est en train de devenir sourd ! Un véritale drame pour un compositeur ! Malgré cet handicap, il continuera à composer jusqu’à sa mort en 1827.

Écoute cet extrait de König Stephan (« Le Roi Etienne ») dirigé par Laurence Equilbey. C’est une œuvre pour choeur et orchestre, composée en 1811 alors qu’il a déjà perdu la quasi-totalité de son audition. Impressionnant non ?

À bientôt,

— Yannick

Connais-tu… la fin de l’opéra Lucio Silla ?

Bonjour les enfants,

Aujourd’hui, nous allons regarder ensemble le dernier épisode de notre web-série autour de l’opéra Lucio Silla de Mozart.

La dernière fois, les deux héros amoureux, Giunia et Cecilio, étaient en prison, injustement enfermés par le tyran Lucio Silla.

Mais, contre toute attente, le dictateur va faire une annonce très surprenante ! Alors que Giunia et Cecilio se croyaient condamnés, Lucio Silla annonce qu’il leur rend la liberté. Plus incroyable encore : il décide même de renoncer au pouvoir et enlève sa couronne !

Les deux amoureux sont heureux et soulagés tandis que la foule acclame Lucio Silla pour sa clémence.

Dans la vidéo, tu vas pouvoir entendre le choeur entamer un chant joyeux qui termine l’opéra. Tout est bien qui finit bien !

J’espère que tu as apprécié découvrir avec moi cette œuvre de Mozart.

On se retrouve après les vacances !

À bientôt,

— Jocelyn et Yannick

Comment se prépare un opéra ?

Bonjour les enfants,

Découvrons ensemble le cinquième épisode de notre web-série autour de l’opéra Lucio Silla de Mozart.

Lorsque l’on prépare un opéra, il faut beaucoup répéter afin d’être parfaitement au point le jour du spectacle.

Au début des répétitons, l’orchestre travaille de son côté avec son chef, tandis que les chanteurs travaillent avec un piano ou un clavecin pour apprendre leur rôle. C’est aussi à ce moment-là qu’ils répètent la mise en scène de l’opéra. Ensuite, lorsque tout le monde est bien au point, on réunit l’orchestre et les chanteurs pour une « italienne ». On joue l’opéra sans mise en scène.

Arrivent enfin les dernières répétitions, avec l’orchestre, les chanteurs, et la mise en scène, avec les décors et les costumes.

C’est un grand travail de préparation !

Dans la vidéo, tu vas entendre Giunia chanter un air très triste. Elle est désespérée, car elle et son bien-aimé, Cecilio, on été injustement jetés en prison par le tyran Lucio Silla.

Le héros de la série, Lorenzo et ses amis réalisent que dans de nombreux autres opéras de Mozart, des innocents sont jetés en prison. C’est un thème qui revient souvent dans l’oeuvre du compositeur.

À bientôt pour le dernier épisode !

— Jocelyn et Yannick

Connais-tu… les instruments d’époque ?

Bonjour les enfants,

Voici le quatrième épisode de notre web-série autour de Lucio Silla de Mozart !

Savais-tu que les instruments utilisés par les musiciens d’Insula orchestra avaient une particularité ?

En fait, il s’agit d’instruments d’époque, des répliques de ceux utilisés à l’époque de Mozart. Impressionnant non ?

Ils ressemblent beaucoup aux instruments modernes, cependant, ils ne sont pas fabriqués grâce aux mêmes matériaux. Cela leur donne une sonorité différente.

Par exemple, les cordes des violons, altos ou violoncelles, n’étaient pas fabriquées en métal comme aujourd’hui, mais en boyaux d’animaux. Étrange n’est-ce pas ?

Dans la vidéo, tu vas pouvoir découvrir la scène durant laquelle la belle Giunia se rend au cimetière pour se recueillir sur la tombe de son père. La musique est lente et triste tu ne trouves pas ?

C’est le moment que va choisir Cecilio, l’amoureux de Giunia pour réapparaître. Les deux époux sont enfin réunis mais de nombreuses épreuves les attendent encore…

La suite au prochain épisode !

À bientôt,

— Jocelyn et Yannick

Connais-tu… le livret d’opéra ?

Bonjour les enfants,

Aujourd’hui, nous allons poursuivre notre découverte de l’opéra Lucio Sillla de Mozart. J’aimerais t’en dire plus sur l’histoire qu’il raconte.

Lucio Silla est un dictateur romain, il est sévère et cruel. Pour obtenir le pouvoir, il n’a pas hésité à assassiner Marius, son ennemi. Ce dernier a une fille, Giunia, que Lucio Silla veut épouser. Giunia est amoureuse de Cecilio, qu’elle croit mort.

Mais, en réalité, Cecilio est bel et bien vivant ! Il s’apprête à retrouver en secret son amoureuse.

Les autres personnages sont Celia, la sœur de Lucio Silla. Elle la seule à le soutenir. Cinna est l’ami fidèle de Cecilio. C’est un rôle travesti : c’est un homme chanté par une femme.

Dans un opéra, tout le texte chanté, qui constitue l’histoire, est appelé livret. En général, le compositeur demande à un auteur, que l’on appelle librettiste, de rédiger un texte, sur lequel il composera ensuite sa musique.

La suite au prochain épisode !

À bientôt,

— Jocelyn et Yannick

 

Connais-tu… les opéras buffa et seria ?

Bonjour les enfants,

Aujourd’hui j’aimerais continuer à te faire découvrir l’opéra Lucio Silla à travers la web-série que nous avons réalisée avec Insula orchestra.

La dernière fois, je t’expliquais ce qu’était l’opéra, mais sais-tu qu’il en existe plusieurs sortes ?

En général, on distingue deux grands genres d’opéra : l’opéra buffa et l’opéra seria .

Dans l’opéra buffa, on raconte des histoires plutôt légères, joyeuses et comiques alors que dans l’opéra seria, les sujets abordés sont bien plus sérieux. Dans Lucio Silla, par exemple, on raconte l’histoire d’un dictateur romain ayant vécu il y a très longtemps. On a connu des sujets plus drôles ! Pas de doute, Lucio Silla est bien un opéra seria…

Un opéra seria est divisé en plusieurs parties qui s’alternent.

Il y a d’abord les airs, de belles mélodies dans lesquelles le chanteur peut montrer sa belle voix et sa virtuosité. Dans la vidéo, tu pourras entendre le personnage de Cecilio en chanter un.

On trouve aussi des récitatifs, des parties durant lesquelles le texte est le plus important. On pourrait appeler cela du parlé-chanté. Ces passages-là délivrent beaucoup d’informations sur l’histoire.

Dans un opéra on peut aussi trouver des duos, trios et même des choeurs.

J’ai hâte de t’en dire plus !

À bientôt,

— Jocelyn et Yannick