Yannick raconte la tournée du Freischütz

Bonjour les enfants,

Cette année, j’ai beaucoup voyagé avec l’ensemble des musiciens d’Insula orchestra et les chanteurs du choeur accentus et cela va se poursuivre cet été pour des représentations de l’opéra Der Freischütz de Carl Maria von Weber. J’ai pu visiter les villes de Caen, Aix en Provence, Vienne et Bruxelles et je me rendrai prochainement à Ludwigsbourg. Savez-vous dans quel pays sont situées ces villes, pouvez-vous toutes les situer sur une carte ?

Cet opéra raconte l’histoire d’un jeune chasseur nommée Max.

Voici en quelques lignes la trame de cette oeuvre qui s’inspire d’un conte fantastique :
L’histoire se déroule au cœur d’une forêt allemande. Max, jeune chasseur, doit remporter un concours de tir dans le but d’obtenir la main d’Agathe, sa bien-aimée. Kaspar, jaloux de Max s’allie au maléfique Samiel afin de mener son jeune rival à sa perte.

Au terme de la première épreuve, Kaspar arrive à convaincre Max d’utiliser des balles magiques, nécessitant l’utilisation de rites interdits de magie noire, afin qu’il puisse atteindre la cible sans aucun effort. Dans l’effrayante Gorge aux loups, les deux hommes fondent sept balles qui ne ratent jamais leur but. Toutefois, Max ignore que la dernière balle est sous la volonté de Samiel et qu’elle est destinée à sa fiancée, Agathe.

Le concours de tir se déroule en présence du Prince et ce dernier ordonne à Max de tirer sur une colombe. L’oiseau s’envole et Agathe tombe quant à elle inanimée. Heureusement pour Max, Agathe ne meurt pas car un ermite a détourné le coup sur le sinistre Kaspar. Max avoue au prince avoir passé un accord avec Kaspar par désespoir et faiblesse. Suite à cet aveu, le prince impose à Max d’attendre un an avant de pouvoir épouser sa bien-aimée.

Représentation de la scène de la gorge aux loups © Staatliche Kunstsammlungen, Weimar

————————————————–

Voici quelques photos des salles de concert dans lesquelles j’ai pu jouer :

Photo du Théâtre de Caen

Photo du Grand Théâtre de Provence d’Aix en Provence


Photo du Bozar de Bruxelles


Photo du Theater an der Wien de Vienne

En regardant toutes ces photos, que pouvez-vous me dire à propos de ces salles de spectacle ? Quels points communs et quelles différences trouvez-vous avec l’Auditorium de la Seine Musicale ?
Cet opéra continuera de nous faire voyager cet automne car nous partirons au Luxembourg puis à Londres en faisant un détour par Paris et le Théâtre des Champs Élysées !
A l’occasion de la première représentation du Freischütz, l’équipe d’Insula orchestra a réalisé trois petites vidéos de présentation de cet opéra. Vous pourrez ainsi voir quelques extraits de la mise en scène magique réalisée par la Compagnie de Magie Nouvelle 14:20.

Dites-moi ce que vous en pensez ! Je vous souhaite de très bonnes vacances et espère vous recroiser pour un concert d’Insula orchestra !

Yannick

Jocelyn raconte la tournée du Freischütz !

Bonjour les enfants,

Cette année, j’ai beaucoup voyagé avec l’ensemble des musiciens d’Insula orchestra et les chanteurs du choeur accentus et cela va se poursuivre cet été pour des représentations de l’opéra Der Freischütz de Carl Maria von Weber. J’ai pu visiter les villes de Caen, Aix en Provence, Vienne et Bruxelles et je me rendrai prochainement à Ludwigsbourg. Savez-vous dans quel pays sont situées ces villes, pouvez-vous toutes les situer sur une carte ?

Voici quelques photos des salles de concert dans lesquelles j’ai pu jouer :

Photo du Théâtre de Caen

Photo du Grand Théâtre de Provence d’Aix en Provence


Photo du Bozar de Bruxelles


Photo du Theater an der Wien de Vienne

En regardant toutes ces photos, que pouvez-vous me dire à propos de ces salles de spectacle ? Quels points communs et quelles différences trouvez-vous avec l’Auditorium de la Seine Musicale  ?

Cet opéra continuera de nous faire voyager cet automne car nous partirons au Luxembourg puis à Londres en faisant un détour par Paris et le Théâtre des Champs Élysées !

A l’occasion de la première représentation du Freischütz dont vous avez vu une des répétitions à La Seine Musicale, l’équipe d’Insula orchestra a réalisé trois petites vidéos de présentation de cet opéra. Vous pourrez ainsi voir quelques extraits de la mise en scène magique réalisée par la Compagnie de Magie Nouvelle 14:20.

Dites-moi ce que vous en pensez ! Je vous souhaite de très bonnes vacances et espère vous recroiser pour un concert d’Insula orchestra !

Jocelyn

Qui est Carl Maria von Weber ?

Mais qu’est ce que le Freischütz ?

Bonjour les enfants,

Tout d’abord, je tenais à vous dire que j’ai passé une très agréable après-midi en votre compagnie mardi 12 février dernier. J’ai apprécié nos moments d’échange et de partage autour de la musique et des chants que vous travaillez avec vos enseignantes depuis ma dernière visite dans vos classes.

Maintenant, à mon tour de vous parler d’un opéra que nous sommes en train de préparer avec l’orchestre et dont vous entendrez des extraits à La Seine Musicale le 21 février prochain en compagnie de Yann, le bibliothécaire et musicologue d’Insula orchestra.  

Der Freischütz :

Der Freischütz est un opéra allemand en trois actes de Carl Maria von Weber, datant de 1820 et qui connut un triomphe lors de sa première, un an plus tard, le 18 juin 1821, à Berlin.

L’histoire se déroule au cœur d’une forêt allemande. Max, jeune chasseur, doit remporter un concours de tir afin d’épouser Agathe, la jeune femme qu’il aime. Kaspar, jaloux de Max s’allie au maléfique Samiel afin de mener son jeune rival à sa perte.

À la fin de la première épreuve, Kaspar arrive à convaincre Max d’utiliser des balles magiques, créées grâce à la magie noire. Ces balles permettent à leur propriétaire d’atteindre une cible sans aucun effort. Dans l’effrayante Gorge aux loups, les deux hommes fondent sept balles qui ne ratent jamais leur but. Toutefois, Max ignore que la dernière balle est sous la volonté de Samiel et qu’elle est destinée à sa fiancée, Agathe.

Le concours de tir se déroule en présence du Prince et ce dernier ordonne à Max de tirer sur une colombe. L’oiseau s’envole et Agathe tombe quant à elle inanimée. Heureusement pour Max, Agathe ne meurt pas, car un ermite a détourné le coup sur Kaspar. Max avoue au prince avoir passé un accord avec Kaspar par désespoir et faiblesse. Suite à cet aveu, le prince impose à Max d’attendre un an avant de pouvoir épouser sa bien-aimée.

Représentation de la scène de la gorge aux loups © Staatliche Kunstsammlungen, Weimar

Qu’est ce que le Freischütz ?

Bonjour les enfants,

Tout d’abord, je tenais à vous dire que j’ai passé une très agréable après-midi en votre compagnie lundi 28 janvier dernier. J’ai apprécié nos moments d’échange et de partage autour de la musique et des chants que vous travaillez avec Olga depuis ma dernière visite dans vos classes.

Maintenant, à mon tour de vous parler d’un opéra que nous sommes en train de préparer avec l’orchestre et dont vous entendrez des extraits à La Seine Musicale le 19 février prochain en compagnie de Blandine, la musicologue d’Insula orchestra.  

Der Freischütz :

Der Freischütz est un opéra allemand en trois actes de Carl Maria von Weber, datant de 1820 et qui connut un triomphe lors de sa première, un an plus tard, le 18 juin 1821, à Berlin.

Avant le XIXe siècle, l’Allemagne ne possédait pas de tradition nationale d’opéra à l’inverse de la France ou encore de l’Italie. Der Freischütz donne d’une certaine manière naissance à l’opéra romantique allemand. Ce dernier atteint son plein épanouissement avec un autre compositeur allemand, nommé Richard Wagner. 

Voici la trame de cet opéra qui s’inspire d’un conte fantastique :
L’histoire se déroule au cœur d’une forêt allemande. Max, jeune chasseur, doit remporter un concours de tir dans le but d’obtenir la main d’Agathe, sa bien-aimée. Kaspar, jaloux de Max s’allie au maléfique Samiel afin de mener son jeune rival à sa perte.

Au terme de la première épreuve, Kaspar arrive à convaincre Max d’utiliser des balles magiques, nécessitant l’utilisation de rites interdits de magie noire, afin qu’il puisse atteindre la cible sans aucun effort. Dans l’effrayante Gorge aux loups, les deux hommes fondent sept balles qui ne ratent jamais leur but. Toutefois, Max ignore que la dernière balle est sous la volonté de Samiel et qu’elle est destinée à sa fiancée, Agathe.

Le concours de tir se déroule en présence du Prince et ce dernier ordonne à Max de tirer sur une colombe. L’oiseau s’envole et Agathe tombe quant à elle inanimée. Heureusement pour Max, Agathe ne meurt pas car un ermite a détourné le coup sur le sinistre Kaspar. Max avoue au prince avoir passé un accord avec Kaspar par désespoir et faiblesse. Suite à cet aveu, le prince impose à Max d’attendre un an avant de pouvoir épouser sa bien-aimée.

Représentation de la scène de la gorge aux loups © Staatliche Kunstsammlungen, Weimar

 

Les personnages principaux de l’opéra et leur voix :

Connais-tu… Carl Maria von Weber ?

Bonjour les enfants,

Aujourd’hui, j’aimerais te parler d’un compositeur allemand dont j’ai joué une œuvre il y a quelques semaines avec Laurence Equilbey et Insula orchestra, lors de l’inauguration de La Seine Musicale.

Ce musicien s’appelle Carl Maria von Weber. Il vécut à la même époque que Beethoven, il y a environ 200 ans.
Carl Maria von Weber est né dans une famille de musiciens et a eu l’occasion de développer dès son plus jeune âge son talent pour la musique.

Alors qu’il est âgé de 12 ans, le jeune Carl Maria reçoit des leçons d’un professeur prestigieux : Michel Haydn. Il s’agit du petit frère de Joseph Haydn. Te souviens-tu de lui ? C’est le compositeur de l’oratorio La Création, dont je t’ai déjà parlé.

Et si nous écoutions une œuvre de Carl Maria von Weber ?
Voici un extrait de Kampf und Sieg. C’est une cantate, une grande œuvre pour voix et orchestre constituée de plusieurs parties.
La musique est solennelle et guerrière tu ne trouves pas ? On se croirait sur un champ de bataille ! C’est dans cet univers que Weber a souhaité nous plonger. En français, le titre de cette œuvre est « Combattre et gagner ».

À bientôt,

— Aude