Bonnes fêtes !

Bonjour les enfants !

Nous te souhaitons avec Laurence Equilbey, les musiciens et l’équipe d’Insula orchestra de très belles fêtes et vacances à toi et à ta famille !

C’est une période où l’on entend beaucoup de chansons. Alors, faisons la fête en musique ! Nos amis, les chanteurs d’accentus, avec qui nous jouons souvent, ont tourné une vidéo autour d’une chanson de Noël très connue : Jingle Bells !

Elle a été composée aux Etats-Unis il y a 150 ans, en 1857. Son compositeur, James Pierpont, aurait été inspiré par le son des cloches qu’on entendait accrochées aux traîneaux ! Elle est très connue et a d’ailleurs été traduite dans beaucoup de langues. Sais-tu comment elle s’appelle dans sa version française ?

On espère que tu aimeras ce clip ! A très bientôt !

— Aude, Jocelyn, Yannick et Diane

Connais-tu… la cantate ?

Bonjour les enfants ! 

C’est déjà le mois de décembre !

Samedi, je serai à Paris où je jouerai en concert deux cantates : Membra Jesu nostri de Buxtehude et Der Herr denket an uns de Bach. Ces deux compositeurs ont vécu en Allemagne à l’époque baroque, soit il y a plus de 300 ans.

Ne trouves-tu pas que ces titres sont étonnants ? Le texte de la première œuvre est écrit en latin, ce qui était très courant à l’époque puisqu’on s’inspirait de textes religieux, comme la messe. Le texte de la deuxième œuvre, lui, est en allemand : c’était la langue de Bach !

Sais-tu ce qu’est une cantate ? Le mot « cantate » vient du latin « cantare », qui veut dire chanter. Il s’agit d’une musique écrite pour voix et orchestre. Ce genre est très à la mode à l’époque de Bach et de Buxtehude !

Ecoute cet extrait de la cantate Jesu meine Freude de Bach. C’est notre chef d’orchestre, Laurence Equilbey, qui dirige dans cet enregistrement, et nos amis du chœur accentus qui chantent !

Le chœur est un ensemble de chanteurs, qui est ici accompagné par l’orchestre. Ils sont répartis en 4 voix, de la plus aigüe (haute) à la plus grave (basse) : soprano, alto, ténor et basse. Parviens-tu à les différencier ?

— Aude

Connais-tu… le quatuor ?

Bonjour les enfants !

Il y a quelques jours, j’ai joué à Paris avec mon ensemble Archinto. Au programme : le Stabat Mater du compositeur italien Luigi Boccherini et le Quatuor n°20 de Joseph Haydn, un compositeur autrichien. Ces œuvres ont été écrites il y 250 ans environ !

Cette fois, nous n’étions pas un orchestre mais seulement quelques musiciens. On appelle cela de la musique de chambre, mais aucun rapport avec la pièce où tu dors ! Cela veut dire qu’elle est jouée par un petit ensemble, constitué de moins de dix instrumentistes. Chaque musicien y tient un rôle de soliste.

On appelle cet ensemble en fonction du nombre d’instrumentistes. Ainsi, s’il y a deux musiciens, on parle de duo. Lorsqu’ils sont trois, on dira qu’il s’agit d’un trio. A ton avis, combien d’instruments y a-t-il dans un quatuor ?

Voici un extrait d’un autre Opus (œuvre, en latin) composé par Joseph Haydn. C’est le Quatuor opus 76, n°3, que nous avons enregistré avec mon quatuor il y a un an.

Ici, nous sommes quatre musiciens. Les instruments que le composent appartiennent à la même famille d’instruments : deux violons, un alto et un violoncelle. Comment peux-tu les différencier ? Sauras-tu les reconnaître sur la photo ?

— Aude

 DSC_4291

© Photo : D.R.

Connais-tu… le concerto ?

Bonjour les enfants ! 

C’est la rentrée et j’espère que tu as passé de bonnes vacances !

De mon côté, je les ai passée au Conservatoire de Bourg-la-Reine où je suis professeur : j’ai retrouvé mes élèves pour un stage d’orchestre. Eux aussi avaient donc aussi un peu école… Nous avons travaillé trois oeuvres : la Symphonie n°8 de Schubert, et deux concertos de Beethoven, qui portent les numéros 3 et 4. Nous présenterons notre travail les 7 et 11 novembre au conservatoire !

Sais-tu ce qu’est un concerto ? Il s’agit d’une œuvre où l’orchestre dialogue avec un instrument soliste (qui joue seul). Ici, c’est le piano que l’on pourra entendre en solo (seul, en italien). Mais il existe aussi des concertos pour violon, pour flûte ou pour clarinette ! 

En mars 2016, je jouerai le Concerto n°4 de Beethoven avec Insula orchestra et Laurence Equilbey. C’est pratique, je connaîtrais bien l’oeuvre ! Nous aurons beaucoup de concerts : à Aix-en-Provence, à La Rochelle, à Paris, à Colombes (ça n’est pas très loin de chez toi !), à Mérignac et même à Bâle, en Suisse. Sauras-tu où les situer sur une carte ?

Je te laisse en musique, avec justement un exemple de concerto que nous avons joué il y a quelques mois. Cette fois, il y a deux solistes : un violoniste et un altiste. Il s’agit de la Symphonie concertante de Mozart. C’est comme une conversation entre trois personnes : les deux solistes et l’orchestre. Il y a trois parties, qu’on appelle aussi mouvements : un mouvement joyeux, un mouvement lent et enfin un dernier mouvement à nouveau joyeux.

Quelles impressions as-tu en les écoutant ?

Clique sur l’image pour regarder la vidéo !

— Aude

Capture d’écran 2015-11-03 à 11.13.43

Souvenirs de Londres !

Bonjour les enfants !

Notre carte postale est arrivée de Londres ! Déjà 15 jours ont passé depuis notre concert au Barbican Centre et nous en gardons un très bon souvenir. Le public a d’ailleurs beaucoup apprécié !

Laurence Equilbey, notre chef d’orchestre, te raconte en vidéo ce voyage. Tu vas découvrir tout ce qui se passe dans les coulisses ! Ces images nous ont donné envie d’y retourner… Et toi, connais-tu Londres ?

— Aude, Jocelyn et Yannick

© Photo de couverture : Marie Guilloux

Première tournée de la rentrée !

Bonjour les enfants !

Une nouvelle tournée se termine pour Insula orchestra, après une semaine de concerts ! Es-tu venu nous écouter répéter à Boulogne-Billancourt, au conservatoire ? Nous avons joué à Londres, Paris, Aix-en-Provence et Versailles. Tu peux retrouver ces endroits sur la carte du blog, c’est pratique ! Sais-tu où se situe Londres ? C’est la capitale du Royaume-Uni ! On peut y aller en avion ou en bâteau. Nous, nous avons choisi le train, c’est plus reposant.

Si tu n’as pas venir nous écouter dimanche 20 septembre, tu peux revoir notre concert à la Philharmonie 2 de Paris gratuitement sur le site de CultureBox. Clique sur l’image ci-dessous pour le regarder !

Nous t’en racontons plus très vite ! A bientôt !

— Aude, Jocelyn et Yannick

Capture d’écran 2015-09-29 à 11.28.05

© Photo de couverture : Josquin Macarez pour Insula orchestra

Qui es-tu, Aude ?

J’ai appris la musique à Lyon, dans une école spéciale : le Conservatoire National Supérieur de Musique. Je jouais souvent avec 4 ou 5 musiciens seulement : c’est ce qu’on appelle la musique de chambre. Ce n’est pas qu’on jouait dans un lit ! Mais c’est une musique écrite, par exemple, pour 4 musiciens : un quatuor ! J’ai été joué en Norvège ou au Canada grâce à mes études.

Le violon que tu connais est un peu différent du mien. Le mien est dit d’époque : il n’a pas été fabriqué de la même manière. Son son est différent ! C’est celui qu’entendait Mozart… il y a plus de 200 ans !

Je continue de jouer avec quelques musiciens, par exemple le quatuor Archinto. Je travaille aussi avec des orchestres, comme Insula orchestra, dirigé par la chef Laurence Equilbey. Là, nous sommes plus nombreux : environ 40 instrumentistes ! Et parfois, il y a 40 chanteurs sur scène avec nous… Cela fait beaucoup de monde !

Entre les répétitions et les concerts, je suis aussi professeur de violon. Je travaille au Conservatoire de Bourg-la-Reine et de Sceaux.

Sur la photo ci-dessous, j’ai 6 ou 7 ans. Je venais tout juste de commencer à jouer du violon !

Et vous, les enfants, pouvez-vous me parler de votre classe ?

Capture d’écran 2014-10-09 à 11.34.06

© Haut : Clément Tomé pour Insula orchestra ; Bas : Aude Caulé-Lefèvre.