Vos réalisations !

Bonjour les enfants !

Votre institutrice, Mme Hallé, nous a transmis les belles réalisations de sa classe de CE1/CM1.

Voici quelques uns des portraits de Beethoven que vous avez dessinés : bravo à tous !

Il vous suffit de cliquer sur chaque image pour voir le dessin en grand.

Bonnes vacances à tous !

La sélection de Roberto !

Bonjour les enfants !

Dans le précédent article, nous vous présentions quelques anecdotes sur la vie de Mozart … Avez-vous trouvé la réponse à la devinette ? Le nombre d’œuvres qu’il a créé s’élève à plus de 600 !

Maintenant que vous en savez beaucoup sur Wolfgang Amadeus Mozart, nous vous proposons de vous plonger dans son œuvre et de vous immerger dans la musique qu’il a composé.

Pour cela, Roberto vous propose de regarder et d’écouter les fragments du Requiem de Mozart, un concert qui a été joué l’année dernière dans l’Auditorium de La Seine Musicale !

© Géraldine Aresteanu

Il vous suffit de cliquer sur ce lien pour y accéder.

N’hésitez pas à regarder attentivement cette captation. Dites-nous ce que vous avez ressenti pendant votre écoute, quelles sont vos émotions, vos réactions … Vous pouvez commenter cet article pour nous en faire part, Roberto lira vos messages !

La sélection de Claire !

Bonjour les enfants !

Dans le précédent article nous vous présentions quelques anecdotes sur la vie de Beethoven … Avez-vous trouvé la réponse à la devinette ? Cherubini décrivait le caractère du compositeur comme celui d’un « ourson mal léché » !

Maintenant que vous en savez beaucoup sur Ludwig van Beethoven nous vous proposons de vous plonger dans son œuvre et de vous immerger dans la musique qu’il a composé.

Pour cela, Claire vous a préparé une petite sélection de morceaux qu’elle apprécie particulièrement et qu’elle vous encourage à écouter chez vous. Ce sont des enregistrements auxquels elle a participé au sein de l’orchestre Insula Orchestra.

Piano Concerto No.5 in E-Flat Major, Op. 73, « Emperor » : II. Adagio un poco mosso 
Triple Concerto in C Major, Op. 56 : II. Largo
Fantasia in C Minor, Op. 80, « Choral Fantasy » : II. Finale

N’hésitez pas à écouter les morceaux plusieurs fois, attentivement. Dites-nous ce que vous avez ressenti pendant les moments d’écoute, quelles sont vos émotions, vos réactions … Vous pouvez commenter cet article pour nous en faire part, Claire lira vos messages !

Le saviez-vous … ?

Bonjour les enfants !

Il y a quelques semaines, vous avez découvert la vie de Beethoven dans les grandes lignes. Aujourd’hui, je vous propose de nous intéresser à quelques anecdotes intrigantes et insolites sur son histoire.

Beethoven commence à apprendre la musique à l’âge de 5 ans : à cette époque, un ami de son père, Pfeiffer, va jusqu’à le réveiller en pleine nuit pour lui donner des leçons de piano ! Très tôt, il est reconnu comme un enfant prodige : il joue son premier concert en public alors qu’il n’a que 7 ans. Beethoven a voyagé seul à l’âge de 15 ans, jusqu’à Vienne, car il espérait pouvoir y rencontrer Mozart, et étudier avec lui. On ne sait pas aujourd’hui si cette rencontre a pu avoir lieu, mais à la mort de Mozart, Beethoven était considéré comme son successeur.

Vous savez déjà que Beethoven est devenu sourd. En effet, il commence à avoir des problèmes auditifs dès l’âge de 31 ans. On ne connait pas la cause de ce handicap, mais certains pensent que c’est à cause de la tendance qu’il avait de s’immerger la tête dans de l’eau glacée pour rester éveillé … Il utilise donc un outil qui s’appelle le « cornet acoustique » (il ressemble à une petite corne qu’on met au niveau de son oreille) pour mieux entendre.

C’est à 44 ans que Beethoven est devenu totalement sourd, mais cela ne l’a pas empêché de composer ! Il se met aussi à beaucoup écrire : dans des carnets, il note ses idées, des conversations …

Beethoven était connu pour être un peu caractériel … Le compositeur Cherubini, un de ses contemporains, a évoqué son caractère difficile et le décrit comme un … ?

  • « loup mal léché »
  • « renard mal léché »
  • « ourson mal léché »

Le saviez-vous … ?

Bonjour les enfants !

La semaine dernière, vous avez découvert la vie de Mozart dans les grandes lignes. Aujourd’hui, je vous propose de nous intéresser à quelques anecdotes intrigantes et insolites sur son histoire.

Dans sa jeunesse, Mozart a été entouré par la musique, si bien qu’il appelait l’appartement dans lequel il est né, « la maison de la musique ». Un des amis de son père, par exemple, jouait du violon. Mozart a tellement été marqué par le son doux de l’instrument, qu’il l’a surnommé « le violon de beurre » !

Vous savez déjà que Mozart a fait de nombreux voyages en Europe lorsqu’il était enfant, avec son père et sa grande sœur, Maria Anna. C’est en la voyant apprendre à jouer du clavecin avec leur père, que Mozart a voulu apprendre lui aussi à jouer de cet instrument. Il voulait être comme elle. Ils étaient très proches, et avaient même inventé un langage secret.

Au cours de ces voyages, ils se rendent à Vienne, en Autriche, dans le palais de Schönbrunn. Mozart, qui a 11 ans à ce moment-là, va faire la rencontre d’une jeune personne de son âge qui deviendra ensuite très importante dans l’histoire de France … Marie-Antoinette ! Celle-ci l’aide à se relever d’une chute, et pour la remercier, Mozart lui dit : « Vous êtes bien gentille, lorsque je serai grand, je vous épouserai ».

En lisant l’article précédent, vous vous êtes surement rendu compte que Mozart est mort très jeune, à l’âge de 35 ans. Pourtant, il a eu le temps de composer un très grand nombre d’œuvres.

Pourras-tu deviner combien d’œuvres Mozart a créé ?

  • Plus de 200
  • Plus de 600
  • Plus de 2500

Portrait de Wolfgang Amadeus Mozart

Bonjour les enfants !

Alors, avez-vous trouvé la réponse à la devinette du dernier article ? C’est la deuxième réponse qui était la bonne : Mozart était un compositeur de musique !

Il est né en Autriche d’un père lui-même musicien, compositeur et pédagogue (c’est l’arrière-arrière-grand-père de Mozart qui était maçon !). Dès l’âge de trois ans, Mozart témoigne d’un don impressionnant pour la musique et son père décide alors de lui apprendre à jouer du clavecin (l’ancêtre du piano), puis du violon et de l’orgue. C’est son père qui lui apprendra tout en musique : il est son unique professeur. À 6 ans, Mozart compose ses premières œuvres et à 11 ans, il compose son premier opéra. Il est considéré comme un enfant prodige. Avec son père et sa grande sœur, ils voyagent en Europe et Mozart démontre ses talents à de nombreux auditeurs.

À 20 ans, il décide de quitter Salzbourg, sa ville de naissance, et de ne plus travailler pour le prince-archevêque Colloredo, qui lui impose de démissionner. Après de multiples rebondissements, il s’installe à Vienne en tant que compositeur indépendant. À 26 ans, il compose un opéra en langue allemande pour l’empereur Joseph II, L’Enlèvement au sérail, qui aura beaucoup de succès. Celui-ci le nomme alors musicien de la chambre royale et impériale.

Durant les dernières années de sa vie, Mozart est souvent malade et il est très endetté. Un an avant sa mort, c’est Joseph II qui décède, et son successeur ne veut plus soutenir Mozart.

À 35 ans, il compose La Flûte enchantée, qui est un triomphe. Ce sera son dernier succès.

Mozart est mort en décembre 1791.

 

Insula orchestra à Aix-en-Provence !

Bonjour les enfants !

Aujourd’hui nous vous proposons de regarder une petite vidéo intitulé « Direction … Aix en Provence », qui suit Insula Orchestra et Laurence Equilbey lors de la tournée pour le concert Pastoral for the Planet. L’orchestre ne se produit pas seulement à La Seine Musicale : en février, il était au Grand théâtre de Provence, puis en juin il ira présenter le même concert en Allemagne.

Pendant ce concert, les musiciens interprètent notamment une oeuvre de Beethoven, un compositeur dont vous commencez à bien connaitre la Messe en Ut ! Il s’agit de la Sixième Symphonie, qui est aussi appelée Symphonie Pastorale, car les instruments y imitent les choses de la nature comme le chant des oiseaux, le vent, le tonnerre et la tempête … Le mot « pastoral » désigne ce qui a un rapport avec la campagne. Et en effet, dans cette oeuvre, Beethoven nous raconte l’histoire de paysans qui se rassemblent et qui dansent, avant d’être surpris par un orage.

Bon visionnage !

Un enregistrement magique à La Seine Musicale !

Bonjour les enfants !

Aujourd’hui, nous vous partageons une petite vidéo qui a été réalisée par Chloé Reymond pendant une séance d’enregistrement qui a eu lieu dans l’Auditorium de La Seine Musicale. Ce travail s’inscrit dans le cadre d’un concert qui sera donné à la fin de l’année, en juin, et qui s’intitule Magic Mozart : un cabaret enchanté ! Les artistes que vous voyez sur la vidéo jouent les morceaux qui seront donnés pendant le spectacle. Cette musique est enregistrée, puis elle sera disponible sous forme d’un CD.

D’ailleurs, parmi les musiciens que vous voyez sur la vidéo, ne reconnaitriez-vous pas quelqu’un … ? Roberto, bien sûr ! Si vous être attentif, vous pourrez le repérer à son tee-shirt de couleur bleue.

Le titre du concert, Magic Mozart, vous évoque-t-il quelque chose ? Est-ce que le nom de Mozart vous est familier ?

Petite devinette : Quel était le métier de Mozart ?

  • Maçon
  • Compositeur
  • Flutiste

Réponse dans le prochain article !