Un compositeur qui souffle sa 250ème bougie : Ludwig van Beethoven

Avez-vous deviné l’identité du compositeur mystère ? Il s’agit de Beethoven !

Il est né en Allemagne de l’Ouest dans une famille de musiciens : son grand-père était instrumentiste et son père chanteur (un ténor). Son père l’obligeait à jouer des heures les mêmes morceaux sur le piano de la maison. Il veut faire de son fils un enfant prodige, comme Mozart avant lui. L’autorité de son père ne l’a pas découragé : il est très appliqué et joue des heures. À seulement 13 ans, il commence à composer des morceaux.

À l’âge de 22 ans, il s’installe définitivement à Vienne, le centre musical de l’Europe à cette époque. Il joue devant un grand compositeur de son temps, Joseph Haydn, et devient son élève. Petit à petit un monde meilleur s’ouvre à lui : il est reçu dans la cour d’un prince, ses œuvres sont bien payées et sa réputation grandit.

Mais en 1790, alors qu’il n’a que 30 ans, les premiers signes de surdité font leur apparition. Il a beaucoup de mal à accepter ce handicap, et sombre dans la dépression. Malgré tout, il va créer dans sa tête des œuvres très impressionnantes. Les chefs-d’œuvre se succèdent !

La nature est une source de consolation pour lui : on en retrouve des éléments dans certains de ses morceaux comme la Symphonie n°6 dite « pastorale ».

Beethoven est mort en mars 1827.

 

Voici une vidéo d’un petit groupe d’entre vous, prise lors de votre participation au projet Beethoven 250. Merci à vous pour votre enthousiasme et votre créativité !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s