Comment se prépare un opéra ?

Bonjour les enfants,

Découvrons ensemble le cinquième épisode de notre web-série autour de l’opéra Lucio Silla de Mozart.

Lorsque l’on prépare un opéra, il faut beaucoup répéter afin d’être parfaitement au point le jour du spectacle.
Au début des répétitions, l’orchestre travaille de son côté avec son chef, tandis que les chanteurs travaillent avec un piano ou un clavecin pour apprendre leur rôle. C’est aussi à ce moment-là qu’ils répètent la mise en scène de l’opéra.

Ensuite, lorsque tout le monde est bien au point, on réunit l’orchestre et les chanteurs pour une répétition que l’on appelle « italienne ». Une « italienne » c’est lorsque l’on joue un opéra sans sa mise en scène.
Arrivent enfin les dernières répétitions, avec l’orchestre, les chanteurs, et la mise en scène, avec les décors et les costumes.
C’est un grand travail de préparation !

Dans la vidéo, tu vas entendre Giunia chanter un air très triste. Elle est désespérée, car elle et son bien-aimé, Cecilio, ont été injustement jetés en prison par le tyran Lucio Silla.
Le héros de la série, Lorenzo et ses amis réalisent que dans de nombreux autres opéras de Mozart, des innocents sont jetés en prison. C’est un thème qui revient souvent dans l’oeuvre du compositeur.

À bientôt pour le dernier épisode !

— Aude

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s