Connais-tu les voix à l’opéra ?

Bonjour les enfants !

Nous sommes à Lille en ce moment, pour une série de concerts jusqu’au 15 décembre. Nous jouons des extraits d’opéras composés il y a 300 ans avec un orchestre et une chanteuse. Aujourd’hui, on aimerait de parler de la voix.

Par exemple, la chanteuse que nous accompagnons s’appelle une mezzo-soprano. Drôle de nom, n’est-ce- pas ?

On appelle les chanteurs en fonction de leur tessiture, c’est-à-dire la hauteur de leur voix. Chez les femmes, la plus aigue est la soprano, puis la mezzo-soprano et enfin l’alto (comme l’instrument !) ; les voix d’hommes sont, elles aussi, classées en trois grandes catégories. D’abord, les ténors, c’est la voix la plus aigüe, puis les barytons, et enfin les basses.

Écoute cet extrait d’Orfeo ed Euridice. C’est un opéra composé par Gluck, et que nous avons joué avec Insula Orchestra et Laurence Equilbey. Le chanteur interprète le rôle d’Orphée. Sa voix est drôlement aiguë, tu ne trouves pas? A ton avis, dans quelles catégorie de voix pourrait-on le placer? Attention, il a peut-être un piège…

— Jocelyn et Diane.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s