Nos recherches sur Haendel !

Les enfants de l’école Anatole France se sont penchées sur les œuvres de Haendel pour mieux connaître le plus anglais des compositeurs allemands ! Ils voulaient aussi souhaiter la bonne année à Yannick. On leur laisse la parole. Merci à Catherine Hallé pour ce message !

Cliquez sur les images pour mieux les voir !

Bonne année Yannick_1

Bonne année Yannick_V2 Bonne année Yannick_3

Nos recherches sur Handel

Bonjour Yannick,

Nous avons fait des recherches sur internet pour découvrir qui était Haendel et quelques-uns de ses opéras, voici nos trouvailles :

Les opéras les plus connus de Haendel sont : Giulio Cesare, Tamerlano, Almira, Aggripina, Rinaldo, Rodelinda, Orlando, Ariodante, Alcina et Serse.

Tamerlano, sa première représentation eut lieu en 1724 au King’s Theater de Londres. Aggripina, composé le 26 décembre 1709 à Venise. Almira a été composé en 1705.

Antoine, Tom et Eloïse : « Nous avons regardé un extrait de l’opéra Rinaldo, créé le 24 février 1711 au Queen’s Theatre de Londres. » Voici un extrait tiré du film Farinelli, Lascia ch’io pianga – Rinaldo

Maureen : « Je vous propose de découvrir l’Alléluia de Haendel (1607), un extrait du Messie, un oratorio. » En 1741, retiré dans un château du nord de l’Angleterre, Haendel lit la Bible et s’en trouve transformé. Il compose en 24 jours l’oratorio Le Messie. Il ressemble à un opéra religieux qui met en scène des personnages et des faits bibliques. Il est interprété par un chœur, des solistes et un orchestre.
Voici un lien de l’Alleluia de Haendel, dirigé par Laurence Equilbey avec le chœur Accentus :

Et nous avons aussi regardé une version filmée dirigée par Myung-Whun Chung.

Lukas : « L’extrait que j’ai choisi est tiré de l’oeuvre Water Music ou Musique sur l’eau, qui n’est pas un opéra mais trois suites orchestrales, publiées en 1733. »

Nous avons appris et retenu Haendel ou Händel était un compositeur allemand, devenu le compositeur « anglais » très célèbre de la période baroque. Qu’il est né quelques mois avant Jean-Sébastien Bach, mais qu’ils ne se sont jamais rencontrés. Qu’il repose à l’abbaye de Westminster à Londres. Et qu’il a inventé l’oratorio, un opéra sans mise en scène, ni costumes. Nous avons écouté la Sarabande, qui est une danse à 3 temps assez lente, la musique du film Barry Lyndon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s